Le site de la minorité moussarde 
  

Texte lu par les élus d’opposition minioritaire lors de la réunion extraordinaire du 24 Avril 2023 sur la réorganisation de la Mairie. 

Mesdames, Messieurs

Nous constatons que Nathalie Gonny, Laetitia Deville, Isabelle Antoine, Marie Dissac, Cécile Perrot, Élisabeth Faye …

Six femmes et seulement des femmes qui quittent le navire en trois ans.

L’histoire se répèterait-elle ?

Nous n’acceptons pas les arguments qui sont de présenter toutes ces démissions pour motif d’incompétences ou de désirs d’aller voir ailleurs.

C’est un peu trop facile comme argumentation et permet d’occulter les vrais problèmes.

La réalité pour avoir rencontré et échangé avec certaines de ces personnes est que travailler à Mouxy à la mairie s’apparente à une épreuve.

Quand Nathalie Gonny a démissionné, nous vous avions demandé, Mr le Maire, la raison de sa démission. :

Vous nous avez dit que vous ne la connaissiez pas.

Vous nous aviez conseillé de lui demander. C’est ce que nous avons fait.

Nathalie Gonny nous a communiqué le double de sa lettre de démission au préfet : Plusieurs raisons étaient évoquées mais elle précise que ses valeurs et ses convictions n’était pas compatibles avec les valeurs du Maire.

Elle indique également qu’elle a été très affectée par le départ des 2 principales secrétaires, à savoir la SG qui avait 20 ans d’ancienneté et la responsable comptable, paye et urbanisme qui avait 16 ans d’ancienneté. Toutes deux avaient servi avec brio et compétence notre commune. Leurs dévouements étaient sans faille pour l’intérêt des moussards.

Elles se sont vues contraintes de se mettre en longue maladie avant leur départ définitif.

Aujourd’hui nous parlerions d’accident de travail.

Cécile Perrot est en arrêt pour souffrance au travail.

Cet arrêt est considéré comme un accident du travail.

Ce n’est donc pas un simple arrêt maladie.

Elizabeth Faye est en arrêt maladie.

Ces personnes ne souhaitent plus travailler dans ce contexte.

Y-a-t-il un problème dans la gestion de la mairie et du personnel ?

L’analyse de la situation nous amène à deux constats :
Une direction municipale qui malmène le personnel et ne gère ni les élus ni le personnel dans une ambiance qui devrait être détendue et bienveillance.

Qui n’a pas su créer les meilleures conditions de relations et d’organisation au sein de l’équipe municipale pour que la commune soit correctement gérée.
Et d’autre part un manque de travail de la part des élus du fait d'un manque de temps et d'implication ce qui ne permet pas à l’évidence d’améliorer les relations.
Pour le premier point :
Le problème humain, au-delà des divergences d'idées et de notre point de vue, la solution est la remise en cause de la gouvernance au sein du Conseil Municipal.

Nous sommes et restons très inquiets pour les trois ans de mandat qu’il reste à vivre.

Nous ne pouvons faire comme si tout allait bien.

Pour le second point :

Le manque de travail globalement des élus majoritaires:
Nous voyons peu de chance pour que ça change et nous ne le comprenons pas !
Et cela entraine inévitablement des défaillances du point de vue du suivi des différents dossiers.
La mairie doit s’organisée : un beau tableau Excel n’y changera rien, s’il n’est pas suivi d’engagements.

Pas assez de travail de la part de votre équipe depuis 3 ans, pourquoi cela changerait-il ?

Notre inquiétude est bien réelle pour les trois ans de mandat qu’il reste à faire.

Mesdames, Messieurs les Conseillers, il n’est possible de travailler sans le concours des employés communaux, leur expertise est réelle et doit être confortée par des formations.

Si vous n’avez pas assez de temps à consacrer à votre mandat, il fallait y penser avant !!!

Vous êtes les élus de la majorité, vous devrez trouver des solutions pour une gouvernance apaisée.

Il nous semble nécessaire et obligatoire de se faire aider par une enquête sur le fonctionnement de la municipalité par une entité indépendante.

Nous vous confirmons aussi notre implication et contribution dans les différentes réunions, dans le respect de nos engagements vis-à-vis des Moussards.

Mais la minorité d’opposition n’est pas là pour faire votre travail.

 

Conseil Municipal Lundi 3 Avril 2023

 

Le mot de la minorité sur le site internet de la mairie a été censuré par le maire.

La version originale a été envoyée le 5 Mars.

Dans un premier temps Mr Filippi argumente que notre texte est mensongé et diffamatoire.

Dans un second temps, le texte lui est indifférent et nous demande de respecter le règlement intérieur, ce qui donne la copie d'écran ci-dessous !

Mise en ligne du mot de la minorité le 2 Avril.

Le Conseil d'Etat précise ceci :  aucune décision de censurer de la part d’un maire n’est recevable ( CE, 20 mai 2016, n° 387144 ). Les propos peuvent aborder la politique nationale. Même si les propos sont injurieux, un maire n’est pas juge et n’est donc pas compétent pour censurer. Il doit saisir le juge qui lui seul analysera le caractère diffamatoire ou injurieux du projet de tribune. 

Mot transmis à la mairie le 5 mars :

Le mot de la minorité du 5 Mars 2023

Notre premier mot de l’opposition sur le nouveau site coïncide avec une actualité riche au niveau des affaires de la commune.  

En effet, ce début d’année 2023 a été l’occasion de la première  modification du PLUI  sur les 17 communes de l’ancienne CALB de Grand Lac. 

Nous découvrons  qu’une enquête publique est organisée.

Les modifications sur Mouxy portent sur l’OAP (Opération d’Aménagement et Programmation) J5 bis, sur le plateau sportif,  et sur la création d’une OAP J8 dans le secteur du téléphérique.

Nous rencontrons le commissaire enquêteur le 9 janvier 2023 sur ces différentes modifications. 

Cette OAP J8 programmée et écrite par Grand Lac était passée sous les radars des conseillers. En effet nous n’avons pas vu ces OAP en commission, ni en conseil municipal.

Donc nous avons soulevé ce problème au conseil municipal du 20 Février 2023.

Lors de celui-ci une réunion de l’ensemble du conseil municipal est programmée pour le 28 février en Mairie.

Trois choix nous ont été proposés: 

1       Maintenir cette OAP en l’état

2       Réécrire cette OAP

3       Refusé cette OAP dans son intégralité.  

C’est donc ce troisième choix qui a été choisi et voté à l’unanimité par l’ensemble du conseil municipal.

Il était temps car la date butoir pour donner l’avis de la municipalité  était fixée au 6 mars !  

A la suite de ce vote un débat a eu lieu pour tirer les conclusions et conséquences de ces péripéties : 

Nous pointons l'importance pour les élus de Mouxy d'être présents avec assiduité et force de propositions au conseil communautaire et commission de grand lac.   

Il apparaît un manque de dialogue, de présence, de la part de nos élus aux commissions de Grand Lac.

                    Nous constatons un manque de transparence et d’information également sur les dossiers traités par le Maire, aussi bien avec les membres de la minorité que ceux de la majorité.  

                    Quand nous nous sommes adressés à Grand Lac, nous avons obtenu et assez rapidement les réponses     à nos questions, de nos élus un peu moins… 

Nous devons rester vigilants pour ne pas perdre à terme la main sur des sujets tels que l’eau, les transports, l’urbanisme et la maitrise du foncier.  

Le danger pour notre commune de ne pas être assez assidus dans les commissions et conseils communautaires de Grand Lac nous fera perdre à terme la main sur des sujets tels que l’eau, les transports, l’urbanisme et la maitrise du foncier.

Car nous avons perçu, dans les différents échanges avec Grand Lac, qu’ils prennent des décisions sans forcément concerter les communes. 

Les urgences liées à la  sobriété énergétique nous oblige à être plus associés aux grands projets de la commune. Le choix d’un programmiste nous parait, ainsi qu’aux conseillers majoritaires, essentiel pour définir un plan d’investissement à cinq, quinze ans. En bref prévoir l’avenir et le devenir de notre commune. 

Nous continuerons à être vigilants, nos seuls objectifs : préserver les intérêts et améliorer la vie des Moussardes et des Moussards.  

Vous pouvez nous contacter en utilisant l’adresse suivante :

A l’attention de la minorité d’opposition de Mouxy

Mairie de Mouxy

Rue de l’Eglise

73100 Mouxy 

Ou par mail :minoritemouxy@gmail.com 

Serge Cattié                                                            André Monnet                                   Jean-Paul Moret 

Conseil Municipal Lundi 20 Février 2023

 

Cérémonie des voeux du Maire
Vendredi 20 Janvier 2023

 

Conseil Municipal Lundi 19 Décembre 2022

Dernier conseil de l'année

 

Conseil Municipal Lundi 17 Octobre 2022

Installation de 3 nouveaux membres de la minorité : Serge CATTIE, André MONNET, Jean-Paul MORET

 

 

Conseil Municipal Lundi 19 Septembre 2022

Démisssion des 4 membres de la minorité : Gabrielle KOEHREN, Nathalie DEBEAUNE, Claude BURTIN, Nicolas MARC

 

 

Conseil Municipal Mercredi 22 Juin 2022

 

Conseil Municipal Lundi 11 Avril 2022

 

Conseil Municipal Lundi 7 Mars 2022

 

 

Questions de l’opposition pour le Conseil Municipal de Mouxy du 07/03/22 à 19H30

Q1 / Quelles actions concrètes de M. Le Maire pour le bruit de l’autoroute, suite à son interview 11/09/20 ?

Q2 / Quel est le montant engagé par la Mairie de Mouxy dans les 4 recours administratifs en cours à ce jour ?

Q3/ Lotissement Prés-Nouveaux : Quand aura lieu la réunion publique annoncée par votre tract ? Et pensez-vous que la commune gère au mieux les intérêts de la commune et que nous ne faisons pas la part trop belle aux promoteurs ?
Et subsidiairement qui prendra en charge la réfection de la chaussée suite à l’extension des réseaux ?

Q4/ Nous avons été informés que des personnes souhaitaient racheter le téléphérique pour le rénover. Des discussions ont eu lieu à Grand Lac avec M. Jean-Claude LOISEAU - Vice Président de Grand Lac, mais il semblerait que cet élu serait réticent à donner suite à ce projet, arguant du fait qu'il s'agit d'un bâtiment qui appartient à l'agglomération. A votre avis vaut-il mieux qu'il soit réhabilité par une personne privée ou qu'il continue à se dégrader en sachant qu'un jour prochain, il faudra investir beaucoup l'argent public pour le démolir ?

Q5/ Suite à la diffusion aux élus des comptes de Mouxy, comment envisagez-vous de rétablir la situation concernant la progression entre 2020 et 2021 de 11.1% des dépenses, alors que les recettes ne progressent que de 4,5%, suivant compte de résultat certifié par le Comptable public ?

Q6/ Achats parcelles à l'est de la zone constructible Prés-Nouveaux : Pouvez-vous nous dire ou vous en êtes de l'achat de ces 2 parcelles et pourquoi ce rachat ?

 

Conseil Municipal Lundi 31 Janvier 2022

 

 

Découvrez la 4ème édition de notre bulletin

 

Conseil municipal du 20 Décembre 2021

Y'aura t-il des réponses pour Noël lors du dernier Conseil Municipal de l’année ?

Moussardes, Moussards,

Voici en avant première, les questions que nous avons posées par écrit, comme imposé par la majorité municipale pour le Conseil de lundi 20/12/21.

N'oubliez pas de suivre le CM sur Youtube ou de venir nous soutenir.

1/ Concernant la délibération inscrite à l'ordre du jour concernant une décision modificative du budget. :

Pouvez-vous nous préciser quel est le montant exact du dépassement du poste 6218 "Personnel extérieur" prévu au budget ?

2/ Masse salariale et temps de travail au service administratif :

Pouvez-vous nous énumérer le nombre de personnes présentes, leur temps de travail et leur fonction en Mairie pour des tâches administratives, y compris le personnel du service technique si celui-ci utilise une partie de son temps à des tâches administratives ?

En effet, il devient difficile de s'y retrouver avec les arrivées/départs, ou les personnes qui ne restent que quelques mois.

3/ Nous revenons sur votre réponse dans le CR du Conseil du 22/11/21 concernant la préemption Exertier car nous n'avons toujours pas compris ce que nous allions faire sur cette bande de terrain qui se situe derrière la maison de M. Maurice Exertier.

Pouvez-vous nous préciser ce que vous entendez par "Le maire demande de vérifier sa mise en oeuvre". Nous sommes dubitatifs, car aucun projet n'a été soumis aux élus, sauf erreur de notre part, donc comment vérifier sa mise en oeuvre ?

4/ Nous vous demandons de bien vouloir mettre à l'ordre du jour du prochain Conseil Municipal de janvier la mise en place de la protection Fonctionnelle de l'élu (article L. 2123-34 du CGTC), concernant Mme Gabrielle KOEHREN afin de poursuivre la procédure contre M. Perez. Il est à noter que Mme Koehren avait offert la possibilité de s'excuser à M. Perez sur les deux propos diffamatoires avant de déposer plainte.

5/ Lors du conseil de lundi nous souhaiterions qu'un point soit fait pour exposer les modifications pour Mouxy et ses habitants de la nouvelle DSP Transport qui sera effective dans le courant de l'année 2022.

6/ Nous renouvelons nos demandes d'un tableau clair afin de suivre l'évolution de la masse salariale de 2019 à 2021. 

 

Compte rendu du conseil municipal du 22 novembre 2021 

Début du conseil municipal au bout de 8 minutes à cause de problèmes techniques de retransmission qui n’ont pu être résolus. 

Remerciements pour la cérémonie du 11 novembre.  Monsieur Filippi regrette qu’il n’y ai pas eu d’article dans la presse ,  « nous n’avons pas de correspondant de presse à Mouxy ». Il y a quand même eu plus 120 reportages photographiques  sur cette cérémonie dans le Dauphiné Libéré ! .

Pourtant dans le DL du 24/11, très bel article sur le succès de l’association du comité des fêtes pour les vins nouveaux. 

2 absents dans la majorité : Mme DUMAZ ( absente depuis Mars 2021 ), Mr BAUDOIN. 

 A la 40e minute de la vidéo, Mme DEBEAUNE pose la question pour savoir si Natacha Dumaz est toujours déléguée aux affaires sociales.  

Monsieur Filippi lui demande de répéter la question.  

Dans un premier temps Mr Filippi répond que Natacha Dumaz est toujours déléguée aux affaires sociales,  après un moment de flottement. On a l’impression qu’il ne connaît pas cette personne appartenant à sa majorité !!! 

 Puis, se contredisant, Mr  Filippi précise qu’apparemment Natacha Dumaz a quitté ses fonctions !!   

Il ne sait pas si c’est acté ou en cours ! 

La secrétaire générale ne connaît pas la date exacte : juin ou  juillet ? 

Elle ne toucherait  plus ses indemnités à partir de cette date là. Voir à la 42e minute, discussion pour savoir si cela a fait l’objet d’une délibération. La secrétaire générale dit oui,  Nathalie Debeaune dit n’avoir vu aucune délibération dans ce sens et demande à ce qu’on lui fournisse cette délibération. 

 Mme Koehren a demandé la transmission par voie électronique du grand livre comptable. Cette requête a été acceptée. Elle remercie Monsieur Filippi et se réserve le droit de lui demander des pièces justificatives. 

Une question est posée  sur le droit de préemption sur la parcelle d’un administré évoquée en commission travaux le 13 octobre 2020  Madame Koeren dit de ne pas voir de financement pour ce projet dans le budget 2021  

Question : « pouvez-vous me dire ce qui est envisagé et surtout pourquoi ? » 

Voir à la 44e minute la réponse de Monsieur Filippi :’ je ne comprends pas la question’ 

 Monsieur Filippi répète la question c’est une technique très connue pour se donner le temps de la réflexion alors que la question a été posée par écrit trois jours avant !!! 

 Madame Koehren reprécise sa question : « quel est le projet ? » 

Réponse de Mr Filippi : « entre la route des Chaffardons et le chemin des Fresses,  secteur très passant, la commune souhaite faire un projet de sécurisation du carrefour avec réalisation d’un plateau surélevé ou d’un rond-point franchissable, création de trottoirs sur les quatre côtés, passage piéton, parking et création d’un réseau d’éclairage public. » 

Il a été budgété 10 000€ pour ce projet. Mme Koehren fait remarquer que cette somme est loin de suffire pour les travaux évoqués. 

Madame Koehren demande le détail des subventions pour le parking du plateau sportif ainsi que pour les travaux du hangar technique et ses abords  

Madame Ravanne répond que pour le parking du plateau sportif la Région a donné  20 464 € et le Département  5737 €.

Concernant les subventions du hangar et ses abords rien pour le moment dans la mesure où les travaux ne sont pas finis. 

 On a noté que le mot opposition est revenu en grâce on ne parle plus de la minorité !  

Encore un conseil municipal où seules les affaires administratives sont traitées. 

 Aucune info sur leurs projets (en ont-ils vraiment ?). 

Et surtout,  toujours pas de parole donnée aux Moussards présents à la fin du conseil municipal. 

Dernière drôle d’idée : celle de faire distribuer les colis de Noël pour les personnes âgées par les enfants de l’école, alors que la pandémie repart fortement… 

Retrouvez l’intégralité du Conseil Municipal en suivant ce lien : https://youtu.be/zxIMJels418

 

 

Conseil Municipal du Lundi 22 Novembre 2021

 

Urbanisme : Tout reprendre de A à Z 

Lors du dernier conseil municipal du 25 octobre 2021 , il a été proposé, à nouveau, une augmentation de la masse salariale.

Le poste de l’agent à l’urbanisme, était depuis des années à 80% et passera à 100%. Nous rappelons que la commune est passée en PLU Intercommunal ce qui mutualise le travail, apparemment pas sur Mouxy. La majorité de M. Fillipi (qui était absent) a voté cette délibération.

La minorité a questionné l’adjoint à l’urbanisme Monsieur Perez sur la pertinence de cette modification de poste, sachant que les permis de construire sont instruits par Grand Lac.

Monsieur Perez a donné comme explication que tous les dossiers qui revenaient comportaient des " erreurs énormes ",  "qu’il fallait tout reprendre de A à Z"  et qu’en fait le service Urbanisme de Mouxy  "faisait leur travail" !

Les services de Grand Lac apprécieront !

Vous pouvez retrouver ce passage dans la vidéo ici à 5 minutes 40.

https://youtu.be/TE0QfLWrkSI0

Nous communiquerons sous quelques jours sur une « nouvelle fausse réponse »faite lors de ce Conseil Municipal. 

Le 2 Septembre 2021 se tenait en mairie salle du conseil une commission urbanisme.
Gabrielle Koehren en tant que membre de l'opposition de cette commission a tout naturellement été convoquée.
Madame Gabrielle Koehren étant retenue par ailleurs a demandé à Monsieur Perez, adjoint aux travaux, la possibilité d’être remplacée par Nathalie Debaune.
Un remplacement du même type avait été accepté antérieurement.
Monsieur Perez a refusé cette demande de remplacement.
Il est vrai que ce même Monsieur Perez avait affirmé lors d’un conseil municipal public qu’il ne voulait pas travailler avec l’opposition et qu’il refusait de montrer certains dossiers d’urbanisme !!
N’y a-t-il pas là une preuve flagrante que certains dossiers ne veulent pas être partagés avec l’opposition ?
Que veut-on cacher ?
Qu’en pensent les Moussardes et les Moussards ?
A noter que l'équipe précédente n'a jamais refusé un remplacement de ce type, qui paraît légitime et simple.
Encore une fois la démocratie est mise à mal.
Tout le monde aura compris que l'urbanisme est un sujet tabou à Mouxy, puisqu'un élu ne peut pas en remplacer un autre.

Compte rendu du conseil municipal du 16 juillet 2021  

Record battu ! 18 minutes et 40 secondes ! c’est la durée du dernier conseil municipal ! 

Après être resté plus de trois mois sans conseil municipal entre décembre et mars voilà que le rythme s’accélère ! deux conseils municipaux en 15 jours ! 

Pour 2 délibérations qui pouvaient largement être anticipées

1) Subventions aux associations, alors que ce budget est inscrit dans le vote du budget fait en Avril dernier.

2) Attribution d’un marché public dont les délais sont parfaitement maîtrisables 

Monsieur Filippi s’est confondu en excuses, nous disant la main sur le cœur qu’il avait oublié d’informer le Conseil Municipal qu’il avait signé une promesse de vente des prés nouveaux. 

Un oubli à 2 550 000 € ! 

Pour quelqu’un qui se vante de faire des budgets depuis des décennies, ça fait vraiment désordre! 

Qui peut encore le croire ? 

Donc preuve est faite que ce Conseil a été déclenché par la question posée par l’opposition le 28 Juin 2021 sur la non information de la signature de la promesse de vente de Prés-Nouveaux. 

Que pensez-vous du fonctionnement de cette équipe ?

SURRÉALISTE !!! 

On aura noté la nervosité de Monsieur Perez qui n’apprécie pas d’être dérangé les nuits quand l’alarme des services techniques se déclenche. 

Et oui être adjoint c’est aussi ça ! 

Passez toutes et tous un bel été.

Conseil Municipal du 16 Juillet 2021

 

Conseil Municipal du 28 Juin 2021

Compte-rendu du Conseil Municipal du 28 Juin 2021 

Une séance surréaliste avec des questions sans réponses ! 

Pour commencer le compte rendu du dernier conseil municipal en date du 19 Mai 2021 n’a pas été envoyé aux conseillers, donc impossible de l’approuver. 

L’explication donnée : les élections des 20 et 27 Mai ayant engendré beaucoup de travail il leur a été impossible d’envoyer ce compte rendu !

Impossible de produire un compte rendu en 5 semaines ? Cela ne présage rien de bon sur le suivi des autres dossiers de la commune. 

Puis la première délibération a été retirée sans explication compréhensible, par le Maire M. Filippi.

Elle portait sur la création d’une nouvelle commission chargée de la réflexion sur le projet de la salle multi-activités.  

Ensuite, une discussion stérile s’est engagée faute d’éléments concrets fournis par le maire sur l’évolution des horaires et de la masse salariale du personnel communal. 

Le compte rendu de la commission du personnel n’a lui non plus pas été transmis aux conseillers, Maud Agnus, adjointe qui a présenté la délibération n’était pas au courant que ce compte rendu n’avait pas été diffusé ! Trop de travail sans doute, les élus semblent vraiment débordés. 

Puis Madame Koehren a demandé pour la deuxième fois à Monsieur le maire M. Filippi quel était le projet qui a motivé la préemption de la Mairie sur un terrain situé route des Chaffardons ? 

Monsieur Filippi n’a pas été capable de justifier cette décision. Là aussi surréaliste !  

Enfin, l’opposition s’étonne fortement que Monsieur Filippi n’informe pas le conseil municipal de la signature d’un compromis de vente en date du 15 mai 2021, concernant le dossier immobilier des Prés nouveaux d’un montant de 2 500 000 €. 

Le conseil municipal n’est donc pas informé du contenu de ce compromis.

Nous espérons que les conseillers de la Majorité sont tous bien en phase avec leur Maire M. Filippi.

Surréaliste et cette fois très inquiétant !  

Pour information, la commune de Mouxy n’a jamais signé un compromis de vente d’un tel montant et cette somme dépasse le budget communal. Trouvez-vous normal ce fonctionnement ? Nous, non. 

Notons également pour terminer cette volonté de ne pas prendre le micro pour rendre audible les discussions. 

Comme d’habitude le conseil municipal est clos très rapidement par Mr le Maire. Privant ainsi les Moussards d’échanges avec leurs élus. 

La bienveillance toujours prônée par Mr Filippi est de plus en plus hors sol et de plus en plus SURRÉALISTE !!!!!   Qu’en pensez-vous ? 

Le conseil n’aura duré que 35 minutes, mais 35 minutes vraiment incroyables.  

 

BULLETIN N° 3

Vendredi 18 Juin 2021, nous venons de procéder à la distribution de notre 3ème bulletin.

Vous pouvez télécharger la version pdf ici

 

Conseil Municipal du 19 Mai 2021

Mercredi 19 mai à 20h s’est tenu le conseil municipal retransmis en direct sur YouTube et en présentiel. 

Il est à noter que deux adjoints, Messieurs Carlos Perez et Benjamin Vuillermet ainsi que deux conseillers Natacha Dumaz et Julien Chojnowski avaient donné leur pouvoir . 

Madame Gabrielle Koehren avait donné également son pouvoir.

La première délibération concernait la démission de Nathalie Gony premiere adjointe. 

Monsieur Filippi a décidé de ne pas la remplacer pour le moment. 

Nathalie Debeaune membre de l’opposition a demandé la raison de cette démission à Monsieur Filippi. 

La réponse a été « je ne sais pas, vous pouvez lui demander si elle veut bien vous répondre !. » 

Monsieur BURTIN s’est interrogé sur le report éventuel de l’indemnité de Nathalie Gony. Monsieur Filippi lui a répondu qu’il n’y avait pas de report et à partir du moment où un adjoint était démissionnaire il n’est plus rémunéré ! Le contraire serait surprenant !! 

Les trois points suivants étant techniques et n’ayant pas donné lieu à des débats le conseil a été clôturé à 20h45 très rapidement.  

L’ensemble du conseil s’est levé fuyant les questions. 

A nouveau une délibération mise au vote sans travail au préalable de la commission, ce qui est obligatoire d’après le règlement intérieur de la mairie. 

Un  Moussard a réussi à obtenir l’autorisation d’interroger Monsieur Filippi sur sa démission annoncée dans la presse. 

On vous laisse découvrir cet extrait avec une réponse surréaliste minutieusement coupée lors de leur direct mais captée par nos soins. 

Cette majorité fuit délibérément le dialogue avec leurs administrés. 

 Délibération sur la démission de la 1ère adjointe

 

Séquence captée par nos soins, soigneusement coupée par la majorité.
Question d'un moussard à Mr Filippi sur sa démission annoncée dans la presse

 

 Le conseil dans son intégralité

 

Conseil Municipal du 30 Mars 2021

 

Suite au conseil municipal du 30 mars et comme nous l’avions décidé, nous complétons le compte rendu qui sera fait par la majorité municipale.

Nous avons noté l’absence de la première Adjointe Mme Gony, qui n’avait pas donné procuration.

Monsieur Filippi a expliqué que Mme Nathalie Gony «avait dû être empêchée » ; cependant la démission  de la première adjointe de Mouxy avait pourtant été annoncée officiellement au CIAS et à Grand Lac !

Monsieur Filippi n'était-il pas au courant ou a-t-il menti délibérément ?

Sur la délibération concernant un recrutement administratif on nous a présenté un tableau qui devait montrer que la masse salariale ne devait pas augmenter entre 2020 et 2021, sauf que dans ce tableau était incluse une personne partie en retraite en 2019, donc tout ceci était faux. Mais la majorité a voté ce demi-poste en plus. Le budget n’est absolument pas maitrisé par cette équipe.

Nous sommes choqués par les interventions de Monsieur Perez quand on lui pose des questions.

M. Perez Adjoint à l’Urbanisme Interrogé par Madame Gabrielle Koehren au sujet du projet du chemin des Raymonds, répond « je n’ai pas envie de vous en parler », les Moussards apprécieront.

 Monsieur Perez coupe la parole à Monsieur MARC par un « taisez-vous »

Madame Debeaune interroge les conseillers de la majorité pour savoir qui a réellement vu les plans des 2 collectifs des Raymonds A sa question «qui a vu les plans ? » s’en suit un très long silence.

Elle repose la question et comme réponse 2 conseillers ( Mr Baudoin et Mme Vermbeerbergen ),lui disent les « avoir vus un peu »,  puis un troisième ( Mr Dalla Costa) s’impatiente et dit qu’il les a vus également.

Certains conseillers de la majorité jugent ces questions indécentes, nous sommes en conseil municipal lieu des débats sur la conduite de la commune. Pourtant :

Soit les conseillers de la majorité ont vu les projets,

Soit ils ne les ont pas vus et Monsieur Perez signe les projets seul ?

En tout état de cause les conseillers de l’opposition, eux, n'ont pas vu les 3 projets immobiliers d'envergure sur la commune déjà signés par l’Adjoint à l’Urbanisme ?

Cette majorité a déjà en 8 mois, signé 3 projets de collectifs, alors que l’ancienne municipalité n’en avait signés que 3 en 4 ans !. A votre avis, quel est le message que l’on adresse aux Promoteurs pour Mouxy ?

Notons également que la presse a été interdite d’accès, pour raisons sanitaires. Pour information, la presse peut assister aux Conseils Municipaux. Apparemment, la majorité ne souhaitait pas sa présence.

Que penser d’une majorité, qui n’informe ni ses Moussards, ni l’opposition et qui prend des décisions lourdes de conséquences pour notre village ? 

 

Recrutements en série sur la commune de Mouxy !

Retrouvez le détail de ces offres d'emploi en cliquant ici

Ou sur le portail de l'emploi de la fonction publique territoriale ici en tapant "mouxy" dans la recherche par mot clé 

Publié   par Le Petit Reporter le 15 Mars 2021

Mouxy, le difficile apprentissage d'une jeune majorité 

Qu'il semble difficile de gérer une commune, qu'elle soit de l'envergure de Chambéry ou de la taille de Mouxy. Il semble que quels que soient les efforts mis en oeuvre, il sera toujours temps de demander des comptes et de se trouver face à des riverains ou à des élus d'opposition courroucés. C'est en effet le constat qui peut être fait au travers des différentes passes d'armes dans les communes des bassins chambériens et aixois, où la majorité est incarnée par de nouveaux visages. Si l'expression de la démocratie incite au débat, il semble que dans la petite commune de Mouxy, l'exercice du pouvoir soit tout sauf une sinécure pour l'équipe et pour Laurent Filippi lui-même. 

C'est sans doute coutumier, mais les rumeurs vont bon train dans cette commune de quelques 2 300 habitants. Outre celles d'une "municipalité fantôme", au-delà du spectre de démissions en cascades au sein de la majorité, d'absence de communication de la part de l'équipe municipale, il faut aussi y ajouter les revendications de collectifs d'habitants, pestant contre un projet immobilier chemin des Raymonds, dont ils ne veulent entendre parler. Des recours, Laurent Filippi en a découvert quelques-uns, dont le premier par l'ancien maire, Gabrielle Koehren, aujourd'hui élue d'opposition. Alors que se passe-t-il à Mouxy ? Est-ce un passage obligé de l'exercice du pouvoir que d'être attaqué de toutes parts, ou bien y a-t-il un vrai problème de fond, à bas-bruit ? 

"On ne peut pas travailler ensemble de cette manière",  estiment majorité et opposition 

Restons factuels : il est vrai qu'une conseillère municipale a quitté la majorité moussarde en début de mandat. Vrai aussi que la secrétaire générale de mairie a quitté son poste et a souhaité se mettre en disponibilité, après 25 ans "de bons et loyaux services", rien de surprenant pour le maire, là où l'opposition y voit au contraire un vrai signal d'alarme. "Quand quelqu'un qui a un vécu, qui a très bien fait son travail pendant 25 ans, s'en va et se met en disponibilité, que le centre de gestion envoie une autre secrétaire générale qui n'arrive pas à travailler avec cette équipe, c'est qu'il y a un problème",  s'inquiète Gabrielle Koehren, ancienne édile de la commune. "C'est vrai que l'exercice du pouvoir est difficile, mais il y en a pour qui ça l'est plus que d'autres !" 

Lors de sa prise de fonctions, en 2016, la menace d'une gestion par le Préfet était brandie à moins de faire de drastiques économies et d'augmenter les impôts. Alors, Gabrielle Koehren se dit dépitée aujourd'hui : "J'ai œuvré pendant 4 ans et ils cassent tout ! Les services n'ont pas un fonctionnement normal, y compris les écoles, et cela va avoir une répercussion sur les enfants. La coupe est pleine." "Il est difficile d'accepter la défaite", estime pour sa part Laurent Filippi, "depuis le début du mandat, c'est sans arrêt, c'est épuisant." 

Certes, mais pour Gabrielle Koehren, qui n'a pas interjeté appel du rejet de son recours contre la sincérité du scrutin, "le premier contact avec lui a été très négatif", se souvient-elle, "sinon on aurait pu travailler sur les dossiers." Pour l'ancienne édile, les dysfonctionnements sont légion, tant et si bien qu'il se murmure qu'une démission du maire pourrait être envisagée, ici et là. "Que l'on fasse le point au bout d'un certain temps, et que j'envisage de passer la main était prévu", explique Laurent Filippi, coupant court aux rumeurs. "Le mandat est compliqué et l'opposition ne nous a pas facilité la tâche. C'est monstrueux tout ce qu'il y a à embrasser, le nombre d'informations, le retard déjà pris. Ce rythme-là n'est pas tenable. Une fois que le feu de l'ambiance de campagne est passé, c'est un flot continu dans tous les domaines. Donc, revoir notre copie, nos engagements, cela était prévu."  Ainsi, serait-il possible que la "tête" change tout en gardant l'équipe en place, sans passer par la case de nouvelles élections à organiser, mais en passant néanmoins par la case Préfet, si le maire devait décider de partir. Pour le moment, du côté de la préfecture de Savoie, rien de tel n'est dans les tuyaux, et pour cause, le point dans la majorité n'a pas encore été fait. "Il n'y a pas de volonté de cacher quoi que ce soit, il est clair qu'il y a eu des départs à la mairie. Quand nous sommes arrivés, le maire sortant avait supprimé un poste à l'urbanisme : il a fallu redéployer le travail sur les agents, qui ont dû, dans la période actuelle s'adapter à de nouveaux élus." soutenait le maire.

Pourtant, des deux côtés, on s'efforce d'expliquer que des efforts sont faits : "Nous ne tirons pas la sonnette d'alarme pour le plaisir", explique la minorité, là où le maire explique faire "des efforts, nous continuons à vouloir travailler avec toutes les bonnes volontés. Mais l'équipe est très choquée par cette posture d'ego : leur équipe n'a pas fait campagne, c'est une des rares équipes sortantes à avoir été sortie en période de crise sanitaire", souligne Laurent Filippi, "il faut quand même se souvenir qu'après que nous ayons gagné les élections, madame Koehren nous a installé le plus tard possible, et que lorsque je suis arrivé dans mon bureau, il était vide ! On ne nous a transmis aucun dossier, pourtant c'est dans l'intérêt général de le faire !" Argument rejeté en bloc par l'intéressée, qui réplique que le travail de passation se fait avant tout avec les services, et qu' "une équipe qui n'a pas été faite pour de bonnes raisons, ni a été élue pour de bonnes raisons n'a pas de légitimité. Moins d'un an après avoir été élue, des délégations ont été retirées, des départs sont chuchotés, la majorité prend l'eau de partout. Moi non plus je n'étais pas préparée quand je suis devenue maire, c'était aussi mon premier mandat. Tout ce qu'on leur demande c'est de faire leur boulot, d'informer correctement le conseil municipal, pour commencer." Car c'est le deuxième point d'accrochage entre majorité et opposition. 

 

"Pas de communication, pas de conseil municipal depuis 3 mois" : "pas d'urgence à l'ordre du jour" pour le maire

 

L'absence de communication, et plus encore de conseils municipaux depuis trois mois, le dernier datant du 7 décembre 2020, agite aussi l'opposition. "Nous avions commencé sur des chapeaux de roue avec un conseil toutes les trois semaines pour trois ou quatre sujets à l'ordre du jour, et depuis trois mois, plus rien, alors que le code électoral impose un conseil municipal minimum par trimestre", relève la minorité, ,c'est bien simple on a l'impression qu'il n'y a personne à la mairie !" "On ne va tout de même pas faire un conseil municipal sans objet urgent ni saisissant," rétorque Laurent Filippi, "le prochain conseil est prévu, il faut faire le bilan du compte administratif, nous avons encore du temps. Je peux comprendre que les séances du conseil soient des occasions pour l'opposition de montrer sa ferveur, son désaccord et son désarroi" concluait-t-il. Deux salles, deux ambiances. 

Que dit, sur ce point, l'article L2121-7 du code général des collectivités territoriales ? "Le conseil municipal se réunit au minimum une fois par trimestre sur convocation du maire. Par ailleurs, le maire peut réunir l’assemblée délibérante de sa propre initiative chaque fois qu’il le juge utile." S'il ne nous appartient pas de distribuer les points, il apparaît que de part et d'autre, la lecture de ces dispositions semble acquise. D'un côté, une inquiétude de voir l'absence de commissions et de séances du conseil, notamment vis-à-vis de la prochaine présentation du budget, de l'autre, aucune raison de céder à la panique, quand rien d'urgent n'est à noter. "Grand Lac attend des délibérations avant le 31 mars, nous préparons tout cela", reprend Laurent Filippi, "dans les conditions actuelles, on évite autant que faire se peut, de réunir les gens sans raison. De plus, nous n'avons pas toutes les informations sur les taxes applicables. Il y aura vraisemblablement une séance du conseil fin mars début avril", a-t-il indiqué.

 

Le point culminant de la discorde, chemin des Raymonds 

 

Enfin, le point d'orgue de la discorde se trouve chemin des Raymonds où un collectif d'habitants s'est constitué pour s'opposer à la construction d'un programme d'habitations. Çà et là, des affiches à l'adresse directe du maire poussent comme des champignons, estimant qu'ils n'était ni entendus, ni pris au sérieux, et encore moins reçus. "Le collectif se plaint de ne pas avoir de réponses à sa demande de rendez-vous avec le maire. L'adjoint à l'urbanisme ne donne pas suite, n'apporte aucune réponse. Ça brasse", nous expliquent les élus de la minorité "Il y a eu des dizaines de rendez-vous déjà, je leur ai indiqué de contacter mon adjoint à l'urbanisme", oppose le maire avec lassitude. Lui qui voulait faire de la politique autrement, le voilà mis face à une problématique qu'il n'avait peut-être pas vue venir. "Le permis de construire est conforme au PLUi, un ou deux riverains refusent à d'autres le droit d'habiter au même endroit. Différents recours ont été formulés, la règle a manifestement été bien appliquée, nous y avons répondu avec les instructeurs de Grand Lac. Forcément, faire peur aux gens c'est une chose, les réponses techniques et juridiques sont plus difficiles à partager que la peur." Selon le maire, non seulement le promoteur a rencontré les riverains en amont de la construction, mais bien plus, une somme a été inscrite pour aménager la voirie aux abords de ce programme de deux bâtiments de six logements. "Cela va considérablement améliorer l'attractivité de Mouxy de faire venir de nouveaux habitants, tout autant que les recettes de la commune." Bien sûr, il va falloir mettre les passants en sécurité, créer des trottoirs, mais pour Laurent Filippi, cela est une conséquence du mandat précédent qui "n'a pas fait de travaux en 4 ans alors qu'ils étaient prévus à leur budget ! Nous sommes arrivés avec 220 000 euros d'excédent ! Une commune n'a pas pour but de faire des bénéfices. Il faut entretenir, faire la maintenance sur les bâtiments, les systèmes, la formation des agents qui pour certains n'avaient pas été formés depuis 10 ou 15 ans. Donc je ne suis pas d'accord avec leur bonne gestion. Il a fallu redéployer un personnel fatigué, et nous avons fait en sorte d'améliorer leurs conditions de travail, de les équiper pour le télétravail, de mettre en réseau et en sécurité les données. Je ne veux pas rajouter d'huile sur le feu, mais l'ancienne équipe a mis la pression a tout le monde. Avec son attitude d'attaques, ce sont les Moussards qui sont pénalisés. Nous voulons vivre avec notre temps, faire vivre et dynamiser Mouxy et pour cela il faut investir, se mettre aux normes. La commune est en retard sur tout !" regrette-t-il. 

Difficile communication, quand les méthodes et les visions ne sont pas les mêmes, et que l'équipe sortante se retrouve de l'autre côté de la barre. Les semaines à venir, avec la tenue d'une nouvelle séance du conseil, des réponses aux questions posées et peut-être du mouvement dans l'équipe majoritaire suffiront-elles à apaiser ce climat de tensions ?

Publié   par Le Petit Reporter le 15 Mars 2021

 

Mouxy le 7 Mars 2021

Le Rififi continue à Mouxy dans une équipe dépassée par les projets immobiliers.

Ni le maire, ni l'adjoint à l'urbanisme, Mr Carlos Perez ne répondent présents.

Depuis le début de ce mandat nous dénonçons le manque de travail et de concertation de cette équipe !

Apparemment nous ne sommes pas les seuls à penser cela !





Rififi à Mouxy lors de la distribution du premier bulletin municipal de la majorité.

Sur le lotissement de l’Angolet et du Ruve, deux ex conseillers, l’ancien premier adjoint et un membre de la liste de l’opposition ont carrément été oubliés !

De source sûre, Monsieur Filippi a assuré la distribution sur ces deux secteurs.

Penser que cette discrimination puérile et ridicule allait passer inaperçue relève d’un esprit mesquin.

Mouxy le 10 Février 2021

DOMMAGE POUR LA VERITE 

Le D L a publié la semaine dernière un article sur le projet immobilier des Prés Nouveaux avec un titre racoleur « Gabrielle Koehren critique le projet des prés nouveaux » 

Revenons un peu sur la genèse de cet article. 

A l’origine, nous, l’opposition, avions contacté le Dauphiné libéré pour présenter nos vœux pour la nouvelle année aux Moussards. 

Le D L nous a proposé d’exposer les points de divergence que nous avions avec la majorité. 

Un document reprenant les points exposés dans les pages intérieures de notre bulletin a été transmis au Dauphiné libéré. 

Une interview téléphonique est donc organisée avec un journaliste avec la promesse de faire état dans les grandes lignes de nos interrogations sur la majorité actuelle et de reprendre en revanche les principaux sujets évoqués. 

Ce ne fut pas le cas. 

DOMMAGE POUR LA VERITE 

 L’article a été ramené à la seule critique de l’opposition sur la gestion du dossier immobilier des prés nouveaux. 

Durant l’interview Mme Koehren avait évoqué les turbulences à la mairie avec plusieurs départs à de postes. Aucune retranscription.  

DOMMAGE POUR LA VERITE 

Le cas des commissions qui ne se tiennent plus depuis des mois. Aucune retranscription. 

DOMMAGE POUR LA VERITE 

Une pétition signé par un adjoint qui interroge fortement. Aucune retranscription. 

DOMMAGE POUR LA VERITE 

En revanche une tribune a été offerte au maire, qui, une fois encore se poser en victime ! Il affirme qu’aucun document sur les prés nouveaux ne lui a été transmis, il a été obligé de repartir de zéro. Rendez-vous compte! 

Nous affirmons que cette déclaration est mensongère. Les offres des promoteurs étaient en Mairie. Il ne restait qu’à les faire venir pour présenter aux élus leurs projets.

Ce n’est pas ce qui a été fait, malgré les engagements pris en commission. Ils ont préféré chercher 3 nouveaux promoteurs et n’ont apparemment obtenus aucun engagement sur la réalisation future. Nous avons été obligés de les relancer 2 fois, juste pour avoir la surface de plancher. Les élus de la majorité ont fait uniquement un choix financier sans contre partie.

Ils sont repartis de 0, oui, mais maintenant vous savez pourquoi. 

DOMMAGE POUR LA VERITE 

Mouxy le 29 janvier 2021

L'opposition moussarde toujours présente et vigilante .

Nous venons de procéder à la distribution de notre bulletin dans les boîtes aux lettres.

On vous laisse le découvrir. Vous pouvez le télécharger au format pdf ici

Comme annoncé lors de nos vœux sur notre page FB  et notre site internet, nous reprenons contact avec vous.

 Les comptes-rendus des conseils municipaux ne reflétant pas du tout la réalité des débats, (on vous laisse regarder les vidéos des CM pour en juger) nous tenons à être transparents.             

La loi obligeant et  permettant l’expression de l’opposition dans les communications municipales, Mr le maire a décidé avec son équipe de limiter à 1600 caractères notre communication. De notre point de vue ceci ne nous permet pas d’informer suffisamment et correctement les Moussards .

La période particulière que nous vivons n’est pas propice au dialogue direct, mais la démocratie et la vérité sur les affaires de notre commune doivent continuer d’exister.

Le dernier conseil municipal du 7 Décembre 2020 a été le théâtre de vives tensions concernant le projet immobilier des Prés nouveaux, entre autre !

Sept thèmes de réflexion vous sont proposés :

- Finances et communication

- Tenue des commissions

- Turbulence à la mairie   
      

- Programme immobilier Prés nouveaux

- Une pétition qui interroge

- Programme immobilier chemin des Raymonds

- L’hyper-communication de l’équipe municipale
 

L'essor savoyard du 21 Janvier 2021


La liste d’opposition pour Mouxy tient à présenter ses vœux pour cette nouvelle année aux Moussardes et aux Moussards.

Que 2021 vous garde en bonne santé, qu'elle soit pour vous et pour ceux qui vous sont chers la plus clémente possible !

Beaucoup de Moussards nous ont quittés lors de cette année 2020. Nous avons été affectés par chacun de ces décès,
 nous avons une pensée particulière pour les familles endeuillées et nous leur présentons nos sincères condoléances.

Malgré le contexte sanitaire difficile nous ne baissons pas les bras et sommes là pour défendre ce que nous pensons être bon pour la commune et l’intérêt général.

Certaines actions menées par la nouvelle municipalité nous interpellent. Nous y reviendrons avec la diffusion d’ une lettre d’information prochainement.

Prenez soin de vous !


Conseil Municipal du 7 Décembre 2020 en intégralité.
N'ayant pas obtenu l'autorisation de Mr Filippi, bien que celui-ci sétait engagé à soumettre notre requête à son équipe,
nous avons activé le plan B en confiant le camescope à Mme Koehren pour capter les débats.
 

 

Pour info, suite à la décision de Mr Filippi de tenir le conseil municipal à huis clos Lundi 7 Décembre 2020,
 et suite à plusieurs demandes de la part de moussardes et de moussards si nous allions continuer à filmer le CM,
nous venons de solliciter la bienveillance de Mr le Maire afin d'autoriser une personne de notre groupe à exercer cet exercice de transparence.
Nous venons d'obtenir une réponse de Mr Filippi
 "En effet, ce n'est pas autorisé, mais...je soumet cette requête à l'équipe"
Affaire à suivre

 

Vendredi 4 Décembre 2020 à 11h sous une pluie battante,
Michelle Jacques et Jean-Paul se sont retrouvés à la mairie de Mouxy.

Ils ont tenu à participer à cet élan de solidarité national
qui consiste à garnir une boîte à chaussures pour les plus démunis.

Cette solidarité a été relayée par des habitantes du Montcalm.



Lettre de l’opposition

 

La majorité a diffusé il y a 8 jours un trac dans nos boites aux lettres sans nous offrir un droit d’expression, comme cela nous est permis à l’opposition. Que pensez-vous d’une telle attitude ?

Dans ce dernier ils vantent leurs projets qui ne sont que ceux que nous avons mis en place en les finançant par des économies sur plus de 4 ans pour les réaliser : Vidéo surveillance, chemin des Bugnards, parking du plateau sportif puisque les finances de la Mairie étaient des plus pitoyables en 2014.

Qu’a cela ne tienne, l’argent des Moussards peut être dépensé de n’importe quelle manière, preuve en est la première grosse dépense du mandat qui est consacrée à la communication, 60 000.00 euros y seront consacré sur la durée du mandat, pour un nouveau site, une plateforme digitale comme si Mouxy était une très grosse ville. Mais non, tout est bon pour se faire de la publicité. Pour notre part, nous dépensions moins de 1000€ par an. Nous vous laissons vous faire votre propre avis sur cette dépense pharaonique.

Et quand on demande au Maire si cette plateforme digitale, va être utilisée par les commerçants ce dernier répond en plein conseil municipal, « je n’ai pas de boule de cristal » pour le savoir ! On croit rêver, mais non c’est bien sa réponse.

Autre projet, le parking du tennis, nous avons appris avec stupéfaction que celui-ci serait provisoire et que si la salle des fêtes, appelée prudemment « salle multi-activités » est réalisée, le revêtement ne sera pas assez solide pour le passage des camions. Là encore plus de 40 000.00 euros de dépensés provisoirement ! Qu’en pensez-vous ? Dans notre projet pour le plateau sportif, nous avions intégré un autre parking pour les Boules et un chemin praticable par tous pour remonter au village afin que ce projet soit un projet d’ensemble pour que chacun puisse en profiter.

Par manque d’idées et de vision pour la commune, les élus de la majorité veulent installer des bornes de recharges pour véhicules électriques payées par le contribuable Moussard, comme vous pouvez le voir dans les grosses villes, avec plus ou moins de bonheur d’ailleurs et sans étude préalable sérieuse pour savoir si elles seront utilisées. Encore un dossier mal travaillé.

En revanche, rien de structurant comme une école car comme vous le savez la nôtre ne permet pas un stationnement correct lors des entrées/sorties, elle est également très chaude en été et mal isolée et nous n’avons pas une salle de restauration adaptée à nos effectifs, mais là rien, on préfère faire une salle multi activités qui sera utilisée à 10% de son temps !

Concernant le projet immobilier de Prés-Nouveaux, nos collègues disent qu’ils sont obligés de le continuer, et bien nous sommes au regret de leur annoncer que s’ils le souhaitaient vraiment ils disposent d’un auto-financement (laissés par les anciens élus) qui permet de mette ce projet très facilement en attente s’ils le souhaitent. D’ailleurs 3 élus de l’ancienne opposition, dont 2 sont à présents adjoints de M. Fillipi étaient contre ce projet, seront-ils à présent pour ?

Concernant le recours contre les élections, nous rappelons que 39 voix nous séparaient et que lors du recours nous avons fourni 82 attestations de Moussards stipulant qu’ils ne sont pas venus voter à cause du Covid, il est fort à penser que sans cette pandémie, les résultats auraient été sans doute bien différents. Quand on ne bénéficie pas d’une majorité claire et bien tranchée, tout se complique très vite.

Nous avons énormément travaillé pendant le mandat précédent pour remettre cette commune à flots, il devient évident que le mandat de 2026 sera aussi difficile, compte tenu du peu de vision de cette équipe et des dépenses sans queue ni tête déjà réalisées. Tout ceci relève d’une gestion désastreuse, mais enveloppée à grand coups de communication dans les journaux pour faire la propre publicité des élus. Ces méthodes, qui bien que fortement appliquées par certains élus ne donnent pas de résultats à long terme.

Être élu signifie d’avoir une vision en prenant en compte le bien-être des citoyens petits et grands et non pas faire sa propre promotion à grand renforts de communication qui ne sert qu’à dépenser sans apporter des services, qui nous le rappelons sont financés par vos impôts et qui sont le résultat de votre travail au quotidien.

Nous allons donc les laisser travailler, ils ont de l’argent puisque nous leur en avons laissé et que nous étions beaucoup plus exigeants sur la façon de le dépenser.

 

Les élus de l’opposition

Gabrielle KOEHREN – Nathalie DEBEAUNE -Nicolas MARC – Claude BURTIN 

 

Suite à l’audience publique du 10 septembre 2020, le tribunal administratif de Grenoble a rejeté notre recours visant à annuler les élections municipales de Mouxy du 15 Mars 2020.

Nous respectons cette décision, et remercions les nombreuses moussardes et moussards qui nous ont apporté leur soutien dans ce dossier.

Nous restons à leur disposition et à leur écoute pour l’avenir.

Nous souhaitons bonne chance à la nouvelle équipe .

Nous resterons vigilants sur tous les futurs dossiers de la commune.

Conseil municipal du 28 Septembre 2020

En raison des nouvelles dispositions sanitaires liées au corona, le nombre de sièges réservés au public était de 10. Capacité totale autorisée : 30    19 élus + 1 secrétaire + 10 public

Les sièges étaient disposés au fond de la salle. Les intervenants n'ayant pas ou très peu utilisé le micro, la qualité du son de cet enregistrement est bas, n'hésitez pas à monter le volume !!

 

Lundi soir 28 septembre 2020 à 19h se tenait le conseil municipal de Mouxy. 

Celui-ci a commencé avec une certaine tension en raison du nombre limité de sièges en application des nouvelles mesures sanitaires. 

Ce conseil a vu revenir la totalité des conseillers et adjoints (fin des vacances ?re-motivation ?)autour de la table. 

Par contre c’est Monsieur Filippi que était absent et qui avait donné pouvoir à Nathalie Gony. 

Nous tenons à saluer la bonne tenue de ce conseil, Nathalie Gony a su faire preuve de rigueur et a bien mené les débats. 

Nous avons également apprécié le ton conciliant et bienveillant à l’égard des participants, un réel changement ! 

Pour être totalement transparent il y a eu une passe d’armes assez vive entre l’adjoint à l’urbanisme, Mr Perez et Madame Koehren concernant le projet de parking sur le plateau sportif. Petit budget pour le parking, mais gros budget pour la comm !

Notons également une tension entre Nathalie Gony et Monsieur Baudoin, ce dernier, pressé de vouloir en finir sur le sujet du parking, voulant passer à la délibération suivante,s’est fait rappeler à l’ordre, ce n’était pas lui de décider ! voir vidéo à 28 minutes 

A la fin du conseil un moussard a interpellé Nathalie Gony sur la rumeur de sa démission durant l’été au poste de premier adjointe, décision sur laquelle elle serait revenue. Nathalie Gony a semblé très amusée par cette rumeur, nous avons été également très amusés de sa réponse… qui n’en était pas une ! 

Dommage qu’une mauvaise manip technique n’ait pas pu capter cet échange !

Lettre d’information – Droit de réponse

FERMETURE D’UNE CLASSE A L’ECOLE SIMONE VEIL DE MOUXY

Pour faire suite à l’article paru dans le Dauphiné Libéré du 1er septembre 2020, où Mr Filippi déclarait : « je déplore le fait que l’équipe municipale précédente ne nous ait pas prévenus de cette situation. On aurait pu anticiper en proposant des dérogations. »,  nous tenons à apporter certaines précisions et faire quelques démentis.

 

Communiqué

Cette suppression de classe était connue depuis longtemps. Ce n’est pas une surprise de la rentrée 2020. Nathalie Gony, Catherine Ravanne - membres de la Commission des Affaires Scolaires – mandat 2016/2020 - le savaient depuis l’automne 2019 (CR de la commission des Affaires scolaires 07/10/2019). Les 1ère et 3ème adjointes de l’équipe de Monsieur Filippi connaissent également les chiffres de la fréquentation scolaire de ces dernières années. Cette question a aussi été abordée lors du conseil d’école du 28/01/2020 auquel Maud Agnus (5ème adjointe en charge des affaires scolaires) participait en tant que représentante des parents d’élèves.

 

Mme Koehren, ancien maire de Mouxy, a saisi le 9 avril 2020 par courrier Monsieur Lavis, Inspecteur d’académie dès réception  de la projection de la nouvelle carte scolaire. Elle lui a signifié sa demande de maintien de classe de maternelle  au vue de la baisse actuelle des effectifs temporaire, de la situation exceptionnelle de la crise sanitaire traversée et des difficultés scolaires rencontrées par certains élèves.

Mme Koehren n’a reçu aucune réponse des services de l’Education Nationale.  Monsieur le directeur de l’école Simone Veil a remercié et salué l’intervention de Mme le Maire. Mi-mai 2020 lors d’une réunion préparatoire de la rentrée post-covid, il a annoncé la non-fermeture de la classe : l’information venait des syndicats des enseignants.

Il faut se poser les vraies questions par rapport à la fermeture de classe :

 

Qu’est-ce-qui entraîne moins d’inscription à l’école de Mouxy ?

1-                 Cela est sans doute lié au manque de logements accessibles aux jeunes parents et primo-accédants. Une nouvelle hausse des effectifs en 2021/2022 est constatée et devrait s’étendre sur plusieurs années à venir compte-tenu de l’attractivité de notre commune et de la reprise des constructions des programmes immobiliers en cours : 2 réalisés, 1 en cours de 28 logements et d’autres à venir.

2-                 Le choix de certains parents moussards de ne plus scolariser leurs enfants à Mouxy. 

Pourquoi l’idée d’accueillir des enfants d’autres communes est une fausse bonne idée ?
C’est une fausse bonne idée qui règle l’urgence mais ne travaille pas sur le fond du problème
. Les dérogations accordées aux enfants des communes voisines viennent certes sauver une classe mais augmentent les frais inhérents à l’école tant au niveau scolaire que péri-scolaire. L’augmentation du nombre d’enfants aux services garderie/restaurant scolaire peut entraîner des besoins supplémentaires en personnel municipal. Ces frais de fonctionnement ne sont pas pour autant financés par les impôts de leurs parents versés à leur commune d’origine.
 

Est-il normal que les Moussardes et Moussards paient la scolarité des enfants des autres communes ?

 

En conclusion

Y aurait-il un défaut de communication entre Monsieur Filippi et les membres de son conseil municipal ?

Nous ne pouvions laisser passer cette désinformation parue dans le Dauphiné Libéré sans réagir. 

Nous restons à votre écoute. Vous pouvez nous contacter pour échanger sur des sujets qui vous tiennent à cœur. mailto:pourmouxy@gmail.com

Nathalie DEBEAUNE, Gabrielle KOEHREN, Claude BURTIN, Nicolas MARC Elus au conseil municipal

Mouxy Ensemble pour un Village et un Territoire d’équilibre 

Merci à vous.

Retrouvez-nous sur notre site internet http://www.pourmouxy.fr/      notre page FaceBook https://www.facebook.com/pourmouxy 

L’intégralité de la séance du conseil municipal du lundi 31 août 2020 en vidéo https://www.youtube.com/watch?v=bANNRpWXuiw&t=1618s 

Mouxy le 7 Septembre 2020

Téléchargez cette lettre au format PDF pour la diffuser

Conseil municipal du 31 Août 2020

 

 

 

Un conseil municipal avec 40 % d’absentéisme des élus de la majorité

Encore en vacances ou déjà démotivés ?

Nous notons que les 6 pouvoirs de la liste Filippi n’ont pas été explicitement détaillés. 

Notre groupe a validé 3 délibérations sur 5.

35 000 € retirés du budget prévu pour le parking des associations et mis sur un site internet dont aucun exemple de fonctionnement dans une commune de notre taille n'a été apporté. 

Concernant la délibération sur le fait d’accorder une subvention de 100 € pour l’achat d’un vélo électrique Monsieur BURTIN avait demandé comme condition que ce vélo soit français voir vidéo à 24’10 la non réponse du maire.  

Mme Koeren aurait souhaité que l’acquisition d’un vélo soit faite pour vraiment changer les modes de déplacement : attestation de l’employeur et habitant dans un rayon de 10 km. Que ce vélo ne serve pas uniquement les weekend !

Voir la réponse de Mr Filippi sur la vidéo à 26’30.

Beaucoup de questions de notre part sans réponses. 

La bienveillance prônée par Monsieur Filippi dans tous les posts Facebook de son groupe ainsi que sur le site Internet et dans la presse  ne franchit pas la porte du conseil municipal !!! 

Cette bienveillance ne se pratique ni en Mairie (méconnaissance des dossiers, permis de construire) ni dans sa communication avec l'opposition représentant quand-même 47 % des votants.


Un samedi matin au coeur de notre village.

Convivialité et bonheur de se retrouver !
Sympa le petit café avec le bruit cristallin de la fontaine.

    ___________________________________________________________________________________________

L'incohérence du Maire de Mouxy !

Officiellement on porte le masque et puis le 14 Juillet à Mouxy on fait n'importe quoi !

Que penser du comportement de ce nouvel élu ?

Le Maire n'est il pas LA personne qui devrait donner l'exemple ?

 

 

Lettre d’info « Pour Mouxy » Juin 2020

 

Parce que tous les Moussards n’assistent pas aux conseils municipaux nous avons décidé via notre page FaceBook et notre site internet, de vous faire un compte rendu des délibérations, discussions et ambiance au sein de ces réunions, en complément du PV du conseil municipal.  


Un premier conseil s’est tenu le 8 juin avec l’élection des adjoints de la nouvelle équipe et la constitution des commissions. A cette occasion nous avons constaté des problèmes de communication envers l’équipe de l’opposition.
 

Nous nous attarderons sur le dernier CM en date du 22 juin 2020 à 19h.

Les quatre membres de l’opposition Gabrielle Koehren, Nathalie Debeaune, Marc Nicolas et Claude Burtin étaient présents. 

Dès le début de la séance le ton provocant et inapproprié est donné par Laurent Filippi dans un cadre de non respect des personnes qui sont là pour le bien commun. 

Ce dernier persiste à appeler Madame KOEHREN par un Madame PERROUX alors que cette dernière lui fait remarquer à plusieurs reprises qu’elle a gardé son nom de jeune fille et uniquement celui-ci. 

Rien n’y fait, Laurent Filippi persistera une bonne partie du conseil à l’appeler ainsi et finira en fin de séance par Madame PERROUX-KOEHREN ! 

Ne trouvez-vous pas que cette manière de faire manque de savoir-vivre de courtoisie et de respect des femmes ? 

Nous pensons que c’est une absence de respect de la fonction de Maire d’agir ainsi délibérément et de manière répétée tout au long d’un conseil. D’ailleurs que pense son équipe de cette attitude ? 

Puis, la première adjointe lit la délibération dans laquelle il est proposé une augmentation du temps de travail et d’un avancement de grade pour un personnel administratif.  

Une fois l’exposé de la première adjointe terminé Laurent Filippi, reprend le micro et annonce tout bonnement avec une naïveté surprenante et déconcertante : « je ne sais pas vous, mais bon moi je n’ai rien compris ! » Les Moussards apprécieront !. 

Plus sérieusement, l’opposition, mentionne que 2 compétences majeures à savoir l’Eau Potable (en 2017) et l’Urbanisme (en 2019), sont passées à l’Agglomération de Grand Lac et donc qu’il faut saisir le départ en retraite d’un agent administratif, pour remettre en adéquation les charges de personnel, avec ce travail en moins. 

Agir de la sorte c’est faire payer 2 fois les concitoyens (une fois à l’agglomération et une fois à la commune), sans leur apporter un service supplémentaire. (coût 7000.00euros/an en fonctionnement)

C’est l’investissement qu’il faut privilégier et non le fonctionnement ! 

La délibération est adoptée à l’unanimité par l’équipe de M. Filippi. Les Moussards apprécieront, la bonne gestion de leurs impôts en cette période très difficile économiquement. 

Autre discussion, la place laissée à l’opposition dans les commissions municipales.

En effet, le nombre maximum de participants a été délibérément limité à 9 personnes dans chaque commission, pour qu’il n’y ait qu’un seul représentant de l’opposition dans les commissions municipales. Pas très démocratique cette équipe, qu’en pensez-vous ? 

Interpellé par des Moussards venus assister au Conseil sur les incivilités du centre bourg, Laurent Filippi indique que les services de gendarmerie sont prévenus et incite les habitants à prendre des photos des jeunes auteurs de ces désagréments et à déposer plainte. 

Suite à cette prise de contact avec la gendarmerie l’opposition en profite pour lui demander s’il sait pourquoi une grande affiche a été placardée sur la Mairie traitant d’un qualificatif peu avantageux les 3 anciens Maires qu’il a mis à l’honneur lors de la passation de pouvoir, à savoir M. Exertier, M. Quard, M. Fazio ainsi qu’un Ludo et un M. Mollard. L’opposition n’aura droit qu’à « l’affaire suit son court » pour toute réponse.  

Pour finir, un membre du public lui fait remarquer que 2 des 3 drapeaux de la Savoie sur la commune ont disparus. Ni Laurent Filippi ni aucun membre de son équipe n’avait semble-t-il remarqué cette disparition ! 

Nous vous donnons rendez-vous très prochainement pour évoquer les décisions prises par ce nouveau conseil municipal.

Le collectif
« Pour Mouxy »

Suivez-nous sur :FB : https://www.facebook.com/pourmouxy
Sur notre site : http://www.pourmouxy.fr/
Contacter nous par mail : PourMouxy@gmail.com                              

Et bien entendu sur les panneaux d’affichage de la Commune.                            Vous pouvez télécharger cette lettre d'info au format PDF pour la diffuser

Pour Mouxy et pour la Démocratie,
« Parce qu’il nous est apparu très vite
que ce premier tour des Elections Municipales
 n’aurait pas dû se tenir dans ce climat confus et anxiogène,
nous avons décidé de faire un recours auprès du Tribunal Administratif de Grenoble
afin de contester la tenue de ce scrutin.




Cliquez sur la photo ci-dessus pour lire le recours en entier
 et pour télécharger un modèle de recours

    
Deux des 3 drapeaux de la Savoie de la commune ont été volé !!!
Sur la photo celui qui était au sud du lotissement de l'Angolet

 

Le club de Rugby moussard dans son nouveau local  au presbytère remercie Mme le maire

Reprise d’activité pour le TCAC  


Cliquez sur la photo ci-dessus pour lire le reportage du petitreporterdu73
DÉJÀ DU RIFIFI À MOUXY !
L’installation de la nouvelle équipe municipale
 aurait-elle réveillé de vieilles rancœurs malsaines ?

Décidément la vie municipale moussarde
n’est pas un long fleuve tranquille !!!

Photo prise Vendredi 12 Juin 2020 à 6h10

Rejoignez_nous sur FaceBook


Visiteurs sur ce site